Si votre enfant présente ces symptômes, il ne devrait pas aller à l'école
in

Si votre enfant présente ces symptômes, il ne devrait pas aller à l’école

Normalement, les enfants ne devraient pas aller à l’école avec de la fièvre ou s’ils sont malades, mais cette année cette maxime prend encore plus d’importance, car derrière ce symptôme il pourrait y avoir un cas possible de coronavirus. Nous devons également être attentifs aux autres symptômes et être responsables dans le cas où nos enfants en présenteraient un.

Comment savoir si l'enfant peut aller à l'école ou non?

Les spécialistes recommandent aux enfants de rester à la maison et de consulter des professionnels de la santé en cas de fièvre ou d’autres symptômes tels qu’une toux persistante ou des problèmes gastro-intestinaux.

Le protocole insiste sur le fait que les enfants et les enseignants ne doivent pas aller à l’école et rester toujours à la maison avec des symptômes compatibles avec le coronavirus tels et surtout si la fièvre ou fièvre de bas grade supérieure à 37,5 degrés.

Chez les enfants, la fièvre n’apparaît pas toujours, il faut donc également être attentif à d’autres symptômes tels que:

  • Toux persistante
  • Congestion nasale
  • Mal de gorge
  • Difficulté respiratoire
  • Douleur thoracique
  • Mal de tête
  • Douleur abdominale
  • Vomissement
  • La diarrhée
  • Douleur musculaire
  • Malaise
  • Lésions ou taches sur la peau
  • Diminution de l’odeur ou du goût
  • Frissons tremblants
  • Rhume, allergie ou coronavirus: comment différencier les symptômes chez les enfants

Rhume, allergie ou coronavirus: comment différencier les symptômes chez les enfants

Si l’enfant est à la maison et que l’un de ces symptômes apparaît, vous devez contacter le centre de santé (de préférence par téléphone) et en informer l’école. Le médecin l’évaluera et le test PCR sera effectué s’il le considère comme un cas suspect.

Si l’enfant est à l’école et que des symptômes qui pourraient être compatibles avec Covid-19 apparaissent, ils seront isolés dans une pièce séparée, ils seront fournis un masque chirurgical et les parents seront avisés pour venir les chercher.

Si la condition est grave ou si l’enfant souffre de détresse respiratoire, dans les deux cas, il faut appeler les secours. Si c’est au centre, les parents seront informés.

En cas de cas suspect, l’enfant doit rester isolé à domicile le temps des tests diagnostiques (PCR) et l’activité pédagogique se poursuivra normalement comme si de rien n’était.

Le patient positif ne doit pas venir au centre et doit rester en isolement jusqu’à trois jours après la fin du tableau clinique et au moins 10 jours à compter de l’apparition des symptômes.

Si l’enfant est asymptomatique, il doit rester en isolement jusqu’à 10 jours après la date de prélèvement pour PCR avec le premier résultat positif.

Le déni de grossesse

Le déni de grossesse ; mettre un bébé sans savoir qu’on est enceinte

Comment faire face à la mort subite chez les bébés

Comment faire face à la mort subite chez les bébés