L’impact de l’allaitement sur la sexualité
in

L’impact de l’allaitement sur la sexualité de la maman

Vu les bonnes vertus de l’allaitement, beaucoup de mères choisissent d’allaiter leurs bébés ; cependant l’allaitement entraîne des changements physiologiques et hormonaux impactant la sexualité de la maman.

La montée laiteuse rend les seins et les mamelons douloureux. Le temps que Bébé et maman s’adaptent à l’allaitement, de nombreuses femmes ont des gerçures, des crevasses ou des mastites. Pendant cette période, la femme ne perçoit pas vraiment ses seins comme des organes sexuels et ne sent pas l’envie de se faire caresser la poitrine. Par la suite, au fur et à mesure qu’ils commencent à se remplir de lait, les seins deviennent plus gros et plus fermes ce qui peut enchanter la femme qui va se sentir plus attirante ; mais tout au long de l’allaitement lorsqu’ils vont se vider et qu’ils deviennent plus mous ou s’il y a des vergetures, certaines femmes sont attristées. Ainsi, l’aspect de la poitrine est modifié pendant et après l’allaitement affectant la place que les seins occupent dans la relation sexuelle et sur la libido en général.

D’un autre côté, de point de vue hormonal, la femme subit l’effet de deux hormones :

  • la prolactine qui est une hormone responsable de la production lactée et qui favorise l’attachement au Bébé appelée aussi l’hormone d’attachement;
  • l’ocytocine qui est une hormone responsable de réflexe d’éjection du lait et qui favorise l’amour maternel appelée aussi l’hormone de l’amour.

Ces deux hormones créent un bien-être chez la maman pouvant la combler et la pousser à se détourner de son partenaire, une chose à éviter pour le bien-être et la pérennité du couple.

Par contre, pour d’autres femmes, l’expérience de l’allaitement peut-être très sensuelle entraînant une certaine excitation sexuelle et un bien-être comparable à l’orgasme.

Ces deux hormones sont à leur taux maximal après l’accouchement puis baissent progressivement tout au long de l’allaitement diminuant par la même occasion leur impact sur la sexualité de la maman.

Un autre phénomène surprend les couples, certains peuvent se sentir mal à l’aise alors que d’autres peuvent même l’apprécier : l’écoulement du lait pendant les relations sexuelles. La stimulation des seins et l’orgasme provoquent un réflexe d’éjection mais il faut savoir qu’au fur et à mesure de l’allaitement ce réflexe devient plus difficile pendant les moments d’intimité et les couples finissent un peu par s’habituer.

Ainsi, la femme peut réagir de plusieurs façons suite à ces changements, elle peut se sentir plus belle et avoir une libido accrue comme elle peut avoir l’impression que sa féminité est à son niveau minimum. Dans tous les cas, il faut savoir travailler sur soi-même et s’adapter à cette nouvelle situation d’être maman.

Grossesse et Maternité

L’allaitement comme moyen de contraception !

La grossesse : une vraie leçon de vie