Atteinte du Coronavirus, cette maman n’a pu toucher son fils que 10 jours après sa naissance
in

Atteinte du Coronavirus, cette maman n’a pu toucher son fils que 10 jours après sa naissance

À Madrid, une jeune maman atteinte du Covid-19 n’a pas pu toucher son fils pendant 10 jours après l’accouchement. Aujourd’hui, elle doit encore porter un masque de protection et des gants pour le prendre dans ses bras.

La naissance d’un enfant devrait être un instant magique. Malheureusement, à cause de l’épidémie de Coronavirus, de nombreuses mamans vivent un accouchement mouvementé. Certaines n’ont d’ailleurs pas pu être accompagnées par leurs partenaires. Pire, d’autres n’ont pas pu voir leur bébé avant plusieurs jours.

C’est notamment le cas de Vanessa Muro. À 34 ans, cette espagnole a contracté le Covid-19 à 37 semaines de grossesse, rapporte l’AFP. Emmenée dans un hôpital de Madrid, la future maman a dû avoir recours à une césarienne en urgence. Elle a par ailleurs dû accoucher de son premier enfant seule, car son mari, lui aussi testé positif au virus, a dû rester en quarantaine.

Dès sa naissance, le petit Olivier a été placé en couveuse et isolé des autres enfants. Il a ensuite été testé à deux reprises au Coronavirus. Heureusement, les résultats se sont avérés être négatifs. Vanessa Muro a elle dû être séparée pendant dix jours de son enfant et de son mari, pour éviter tout risque de contagion. Elle n’a pas pu allaiter ni toucher son fils pendant cette période de quarantaine. Une situation très difficile à vivre pour la jeune maman.

Si aujourd’hui la petite famille a pu se retrouver, Vanessa Muro et son mari doivent encore porter des masques et des gants pour toucher leur bébé. Ils ont en effet dû s’imposer une deuxième quarantaine pour éviter de contaminer leur enfant, faute de tests disponibles pour voir s’ils sont encore atteints.

Source: paroledemamans

Coronavirus : le témoignage d'un couple dont le bébé a contracté le virus

Coronavirus : le témoignage d’un couple dont le bébé a contracté le virus

Et si nos enfants ne nous rendaient pas si heureux ?

Et si nos enfants ne nous rendaient pas si heureux ?